Sommaire   Ressources locales Fiche au format PDF pour impression

MUSÉE DES ARTS ET TRADITIONS POPULAIRES – SAINT LAURENT DE CERDANS



RÉFÉRENCES 2004

Nom : Musée des arts et traditions populaires de Saint Laurent de Cerdans.

Adresse : Bureau municipal d’animation et de tourisme - 7, rue Joseph Nivet, 66260, Saint Laurent de Cerdans.

Tél. : 04 68 39 55 75.

Fax : 04 68 39 59 59.

Site Internet : http://www.ville-saint-laurent-de-cerdans.fr.

Personne de référence : Jérôme Salmi.


Prix des entrées :
 1 € - Visite libre du musée. 3 € - Visite guidée du musée avec en plus la visite de l’usine de tissage « Les toiles du soleil » et de l’usine d’espadrilles plus projection d’un diaporama de 15 mn sur l’historique du village (Durée totale de la visite : 3 h). Les usines d’espadrilles et de tissage ne se visitent pas en dehors de cette formule.

Horaires : Du lundi au vendredi de 10 h à 12 h et de 15 h à 18 h.



SITUATION GÉOGRAPHIQUE

Dans le Haut Vallespir à 40 mn de Céret.

Le musée se situe au centre ville, dans le bâtiment de l’Office du Tourisme.



THÉMATIQUE


La fabrication des espadrilles.

Les arts et traditions populaires.

La Retirada.



OBJETS INTÉRESSANTS

En fonction du thème

- Fabrication d’espadrilles : les différentes étapes de la fabrication (manuelle et industrielle).


- Les différents outils utilisés dans les anciens métiers : forgeron, vannier, bûcheron, apiculteur, lavandière, bourrelier, matelassier, sabotier et agriculteur.

- Traditions populaires :
costumes utilisés pour la fête de l’Ours, photographies relatant les fêtes traditionnelles (sardanes, corrida, café-concert…) et la vie politique de Saint Laurent.

- Ecrits sur la vie scolaire
 
du XIXe siècle.

- Retirada : documents écrits (tracts politiques, coupure de presse) et photographies sur les conditions de vie des réfugiés espagnols.

- Reconstitution de l’habitat précaire des réfugiés espagnols dans les camps.

- Cinéma : quelques projecteurs anciens et affiches de cinéma.



DÉCOUPAGE INTERNE DU MUSÉE

1er étage

- Hall et escalier : photographies du train à Saint Laurent de Cerdans.


- Salle à gauche : les différentes étapes chronologiques de la fabrication de l’espadrille : manuelle et industrielle. Photographies anciennes et machines exposées.

- Salle à droite :
f
orge du maréchal-ferrant, photographies des fêtes populaires, vannerie, travail du châtaignier, fête de l’Ours.

2e étage

- Ateliers du bourrelier, matelassier, apiculteur, agriculteur, lavandière, vie scolaire puis exposition sur la Retirada.

- Petite salle sur le cinéma à Saint Laurent, première activité financée par la coopérative des salariés des usines d'espadrilles.



MOYENS OFFERTS


- Pas d’outils pédagogiques proposés. L’affichage explicatif des différents outils et machines exposés n’est pas suffisant pour en comprendre leur utilisation.

- L’affichage est bilingue : catalan/français.

- Présence de nombreuses photographies tout au long de la visite.



DOCUMENTS DE PRÉSENTATION

Plaquette succincte sur le musée mais le site internet est très détaillé et prolonge les informations de la plaquette.



PRÉ-REQUIS À LA VISITE

- Connaissance de l’industrialisation au XIXe siècle et ses effets sur la société (économique, social).


- Connaissance des événements politiques qui ont conduit à la Retirada.



EXPLOITATION PÉDAGOGIQUE

Travail sur les anciens métiers


- Par équipe, les élèves doivent répertorier les anciens métiers présents dans le musée. Dans un deuxième temps, les élèves sont répartis sur différents métiers et doivent répertorier les outils, les matériaux, les matières premières d'un métier. Ils peuvent faire des schémas des différents outils. Ils doivent réfléchir à partir des outils et des photographies à la place de ce métier dans la vie d'autrefois.

- Avec ces informations, les enfants prépareront en classe des exposés sur le métier choisi, une aide est conseillée en revenant sur le site du musée très complet.

Travail sur la Retirada

- Lecture de passages du livre « Il fera beau demain » de Luce Fillol.

- Préparation en classe d'un questionnaire sur les conditions de vie des réfugiés espagnols.

- Visite du musée : Les élèves essayent de répondre aux questions préparées en utilisant les documents présents au musée.

- Mise en commun des réponses avec le guide.

Travail sur la fabrication d'espadrilles et du tissu catalan


- Travail sur la toponymie des rues qui montrent l'importance de l'industrie textile ainsi que la présence d'anciennes industries désaffectées (Pour Prats de Mollo, Saint Laurent de Cerdans et Arles).


- Recherche sur l'industrie textile dans le Haut Vallespir ainsi que sur l'aspect culturel et l'utilisation des espadrilles. Recherche à partir de documents Internet.


- Visite libre de la partie espadrille (durée 5 mn). Les enfants découvrent seuls la succession des machines.


- Collecte dans le musée (autorisation du guide) des différents objets (fil de chanvre, corde, tresse, semelle, empeigne, tissus, forme en bois). Demander aux enfants de les classer chronologiquement dans l'ordre de fabrication.


- Visite avec le guide de l'usine de tissage et de l'espadrille.
Haut de page